Augmented Translation

Qu’est-ce que la post-édition automatique ?

Mettons de côté la post-édition légère et complète pour parler de… post-édition automatique ! Si, vous avez bien lu. La machine corrige la machine. La post-édition automatique est un service presque inconnu par les traducteurs et les traductrices, et pour cause : en générale, ce n’est pas le post-éditeur qui s’occupe de cette phase (mais il pourrait)…


L’APE, c’est quoi ?

La post-édition automatique, appelée Automatic Post-Editing ou APE, prévoit que la machine apporte des corrections de façon automatique. Pour faire simple : quand on fait recours à l’APE, un « logiciel » modifie la traduction automatique brute en se basant sur une série de règles. C’est comme quand l’on utilise la fonction « recherche et remplace » de Word ou de son outil de TAO, sauf que ce « logiciel » corrige également les espaces superflus ou oubliés, les minuscules et les majuscules, les noms propres et ainsi de suite.


Comme un robot aspirateur

Cette technologie est largement employée pour « nettoyer » les données qu’on injecte au moteur de traduction automatique durant la phase d’entraînement de ce dernier, c’est-à-dire lorsqu’on crée un moteur de TA spécialisé dans un domaine en particulier.

  1. On envoie le texte au moteur de traduction automatique

  2. Le moteur propose une traduction automatique

  3. On utilise l’APE pour corriger le texte (espaces, minuscules, majuscules, etc.)

  4. On envoie à nouveau le texte au moteur de traduction automatique

  5. Le cycle de nettoyage recommence.


Pourquoi faire recours à l’APE ?

Car c’est moins cher ! Cela évite de payer un professionnel pour qu’il s’occupe de ce « nettoyage ». Autrement dit, cette technologie ne remplace pas une post-édition faite par un post-éditeur !


D’ailleurs, l’APE améliore notablement la qualité de la traduction automatique brute lorsqu’on l’applique à un moteur de traduction automatique statistique, mais l’évolution technologique veut que les moteurs de type neuronal soient les plus répandus en ce moment, et l’APE semble ne pas très utile dans l’amélioration de ces traductions automatiques plus fluides et « naturelles », car les erreurs commises par un système neuronal sont principalement sémantiques.


L’APE pour tous

Le but ultime d’une post-édition automatique est de réduire les corrections faites par le post-éditeur. Ainsi, il post-édite plus rapidement.


Et si je vous disais que vous pouvez vous approprier de cette solution largement utilisé par les créateurs d’un moteur de traduction automatique ?


Regardez la vidéo ci-dessous pour mieux comprendre comment faire de la post-édition automatique « chez soi » ; très malheureusement, l’outil mentionné dans cette vidéo semble avoir été supprimé de l’App Store de SDL. Si vous avez des pistes pour l’utilisation d’un outil semblable, n’hésitez pas à les partager…




Alors, avez mieux saisi l’utilité d’une post-édition automatique ? Outre à la fonction « recherche et remplace », avez-vous trouvé d’autres solutions pour réduire le nombre de frappes, accélérer la post-édition et, par conséquent, augmenter votre productivité ? Je suis tout ouïe !

63 views1 comment

Location

Lyon, France

Contact / Collab

Follow

  • LinkedIn
  • YouTube
  • Twitter

© 2020, Enrico Antonio Mion – Mentions Légales