Augmented Translation

Google pénalise la traduction automatique

Vous avez certainement entendu parler du SEO, acronyme de Search Engine Optimization, ou optimisation pour les moteurs de recherche. Vous savez aussi que sur des sites tels que Wordpress, il est possible d’intégrer une fonction de traduction automatique (TA) afin de rendre le contenu compréhensible par un plus grand nombre d’utilisateurs. Ce que vous ne savez peut-être pas, est que le SEO e la TA ne sont pas compatibles entre eux.


Qu’est-ce que c’est le SEO ?

SEO signifie « Search Engine Optimization » ou optimisation pour les moteurs de recherche. Parfois, on parle aussi de « référencement naturel », ce qui correspond à la visibilité d’un site Internet sur le Web sans qu’on fasse recours à la publicité (payante). Autrement dit, faire du SEO signifie rendre son site Internet et son contenu « charmant » aux yeux des algorithmes des moteurs de recherche dans le but d’améliorer son positionnement et apparaître dans les premiers résultats d’une recherche.


Impossible de tricher

Ces algorithmes, hélas, sont un vrai mystère, car leur fonctionnement n’est pas dévoilé par les moteurs de recherche et parce qu’ils sont tellement complexes et variés qu’il est impossible de les influencer directement avec des solutions miracles. Toutefois, il existe de bonnes pratiques à adopter afin d’améliorer son référencement naturel. Voici les plus connues :


Le juste nombre de mots-clés

L’utilisation d’un nombre suffisant de mots-clés, sans pour autant exagérer, est la base d’une bonne optimisation pour les moteurs de recherche. Pour cela, il faut faire une recherche de mots-clés avant la création du contenu.


Structure soignée

La structure du site Internet (code HTML et balises, entre autres) doit être claire. Chaque page doit avoir un seul titre, par exemple, et respecter une structure simple.


Mise en place de multiples liens hypertextes

La présence de liens vers d’autres pages du même site Internet et vers des pages extérieures aide à améliorer le référencent.


Renouvellement des contenus

Un site Internet dormant n’intéresse ni aux lecteurs humains ni aux moteurs de recherche. Les deux veulent des contenus récents et de qualité.


Ce ne sont que les principaux éléments à considérer pour améliorer le positionnement d'un site Internet dans les résultats de recherche. Ce qui nous intéresse est l’usage de la traduction automatique pour la création ou le renouvellement des contenus, qui est l’un des critères les plus importants pour plaire aux moteurs de recherche comme Google.


Traduction automatique et SEO

Google considère la traduction automatique « brute » comme un doublon et non pas comme du nouveau contenu, ce qui pénalise le classement du site Internet. Google a confirmé cette pénalisation déjà en 2011.


Si vous effectuez une recherche en français et vous visitez une page qui a été traduite automatiquement, avec du texte difficile à comprendre car personne n'a pris la peine de relire la traduction automatique pour s'assurer qu'elle est fluide, c'est une très mauvaise expérience.


Pourquoi Google pénalise-t-il la traduction automatique « brute » ?

La raison est simple : Google veut offrir une expérience positive à ses utilisateurs et proposer des sites Internet de qualité. Des contenus traduits par une machine qui n'ont pas été révisés par un traducteur professionnel apportent peu de valeur au lecteur, qui risque de vouloir utiliser un autre moteur de recherche.


Il vaut mieux donc oublier Google Traducteur et tout autre logiciel de traduction automatique.


Une traduction ou post-édition professionnelle mettra le site Internet à l’abri des pénalités de classement et permettra de communiquer efficacement avec les utilisateurs étrangers.

Location

Lyon, France

Contact / Collab

Follow

  • LinkedIn
  • YouTube
  • Twitter
  • Strava

© 2020, Enrico Antonio Mion – Mentions Légales